C’était ce dimanche 8 décembre 2019 :

Notre chorale a participé à une aventure musicale, cinématographique et théâtrale sans précédent dans le village ! Et ce, au profit de la restauration de notre église “Saint-Martin”.

A l’ombre de cette petite église romane – âgée de 995 ans, certes – mais côtoyant les plus prestigieux monuments du patrimoine historique français depuis son classement en 1911…., ce fut un après-midi de spectacle inoubliable à la salle des fêtes de Bossay-sur-Claise :

« Musiques & Films » l’avait-on appelée, cette aventure….. et ils sont venus nombreux y assister – faisant salle comble.

Tous venus pour un spectacle tout à fait inattendu :

Spectacle conçu sur le modèle d’une « Cérémonie des Césars », présentant une vingtaine de courtes séquences cinématographiques, pastiches de films connus, récemment tournés avec des acteurs et enfants du village, ou extraits d’ archives personnelles de Bosséens.

Films servant de référence et de prétexte à honorer des personnalités de la commune ou des environs en leur remettant un « Bosséar ».

Films enfin, connus pour leurs musiques que chanteurs, petits et grands, ont interprétées de tout leur coeur durant la projection offerte au spectateur.

Tous sont venus pour offrir un spectacle imaginé depuis de longs mois : venus pour chanter –jouer de leur instrument – détendre, amuser, faire entrer le public dans le spectacle – éblouir par des costumes brillants de tous leurs feux.

Ils s’appelaient : choristes de Chantereine, petits chanteurs de l’école de Bossay-sur-Claise, musiciens – pianiste, clarinettistes, saxophoniste, percussionnistes – personnages mystérieux de Venise – présentateurs – comédiens, enfants et adultes – techniciens, metteur en scène – cinéastes – tous bénévoles.

Mais c’était aussi un public : des parents émus de la prestation de leurs enfants, des spectateurs appréciant le chant, les belles musiques de films et des personnalités de la région venues pour honorer cette action de soutien au patrimoine.

En effet, nous ont fait l’honneur de leur présence, Mme Sophie Auconie, députée de la 3ème circonscription d’Indre & Loire, Mme Geneviève Galland et M. Gérard Dubois, conseillers départemental du canton de Descartes qui ont soutenu ce projet, et enfin M. Jean-Eric Rouyer, inspecteur de l’Education nationale pour la circonscription de Loches, qui par un discours très enthousiaste, a tenu à féliciter les organisateurs de cette manifestation qui selon lui “préservent l’âme des villages et font vivre ensemble, à travers la culture, diverses générations”.

Public, toujours, qui a pu également faire une ovation aux personnes méritantes de la commune et des environs, s’étant distinguées dans la vie du village (un meunier, des institutrices, entre bien d’autres..) ou au niveau national (Sophie Beau, Co-fondatrice et directrice générale de SOS Méditérannée).

Public enfin, habitué des concerts organisés à Bossay depuis 2012… ces concerts que notre choriste, scénariste, cinéaste, Christian Caillet,  crée depuis 2012 avec tant d’humanité et de vérité mais aussi de finesse, d’émotion, d’innovation et de simplicité.

Public qui s’est – sans nul doute – donné rendez-vous pour d’autres émotions dans 2 ans ??

En attendant, retrouvez les photos et le programme du spectacle 2019, ci-après :

Au programme de « Musiques  &  Films” du 8 décembre 2019 : les oeuvres suivantes, interprétées par les choristes de “Chantereine” ou par les musiciens et accompagnées d’un court métrage, rappelant un film connu.

 « Also sprach Zarathustra » – Richard Strauss (Chantereine)

En ouverture de la cérémonie et se référant au film : ” 2001 Odyssée de l’espace”

« Le jour le plus long » – Paul Anka – Eddy Marnay (Chantereine)

Film primé : “Ca va se calmer” – pastiche du film “Le jour le plus long” imaginant des enfants du Berry et de la Touraine marchant les uns contre les autres dans une sorte de “guerre des boutons”. Le “Bosséar” fut remis aux enfants ayant vaillamment combattu et portant des pansements.

« Star Wars » – John Williams (Chantereine)

Film primé : “Le retour du fils du Jedi” – pastiche du film “Le retour du Jedi”. Le “Bosséar” fut remis aux enfants déguisés en “Dark Vador”

« La valse d’Amélie » – Yann Tiersen (Instrumental)

Cette valse jouée au piano par Jacques Koffmann, accompagnait le film “Le vieux grenier”, tourné par Jean-Marie Cognacq, auquel le “Bosséar” fut attribué.

« 1492 – Christophe Colomb » – Vangelis (Chantereine)

Film primé : “Compostelle est au bout du chemin” – pastiche du film “1492” de Ridley Scott. Le “Bosséar” fut attribué à un pélerin.

« Exodus » – Eddy Marnay – Ernest Gold (Chantereine)

Film primé : “Espérance”Le chant fait référence au film “Exodus” d’Otto Preminger, tandis que le film projeté et primé montre l’action de l’organisation “SOS Méditerranée”. Le “Bosséar” fut précisément attribué à Sophie Beau, co-fondatrice et directrice générale de “SOS Méditerranée” et remis à ses parents, M. et Mme Beau, de Preuilly-sur-Claise.

« Laschia ch’io pianga » – Aaron Hill – Georg Friedrich Haendel (Chantereine)

Film primé : “De la Touraine à Venise” – faisant référence au film “Farinelli” de Gérard Corbiau. Le “Bosséar” fut attribué aux comédiens revêtus de splendides costumes vénitiens, récompense attribuée également, de façon symbolique, à Mme Delétang et ses équipes ayant réalisé ces costumes.

« My heart will go on » – James Horner – Kirby Shaw (Soliste)

Film primé : “Romance sur la Creuse” – pastiche du film “Titanic” de James Cameron. Pour accompagner la promenade romantique sur la Creuse des doublures de Leonardo di Caprio et Kate Winslet, notre soprano, Marie-Catherine Métayer interprétait en solo, le chant rendu si célèbre par Céline Dion. Le “Bosséar” fut attribué aux deux acteurs, Vanessa Martin et Martial Tranchant, mais avec une mention toute spéciale à Vanessa qui n’a pas hésité, pour les besoins du film, à se jeter toute habillée dans les eaux froides de la Creuse.

« O Fortuna » – Carl Orff – Pierre Mauduit (Chantereine)

Film primé “Eveil de l’humanité” – accompagné par les choristes interprétant cet extrait de “Carmina Burana”, oeuvre plutôt utilisée dans des films guerriers comme “Excalibur”. Le “Bosséar” fut remis à l’acteur du film pastiche, Bruno Loiret

« Sarabande » – Georg Friedrich Haendel – Dominique Dumont (Chantereine)

Film primé : “Certains l’aiment tiède”. Bien que la sarabande ait séduit Stanley Kubrick pour son film “Barry Lindon”, l’interprétation de Chantereine a accompagné un tout autre court-métrage, prouvant que des enfants pouvaient réaliser un gâteau au son de la musique de Haendel. Le “Bosséar” fut donc attribué aux enfants “pâtissiers” de l’école.

« Bolero » – Maurice Ravel – Christian Caillet (Chantereine)

Film primé : “Ca va marcher” – Au son du Bolero, interprété par les choristes et les musiciens, les enfants de l’école essaient – dans un court métrage – de monter une pyramide qui s’écroule au fur et à mesure… tout comme cet hymne à l’acte répétitif qui aurait pu aboutir du premier coup. Leur patience leur a valu de recevoir un “Bosséar”.

« Je vole » – Pierre Billon – Michel Sardou (Enfants – Soliste)

Film primé : “Y a rien à rajouter” – faisant référence au film “La famille Bélier”. Le “Bosséar” fut attribué à une ancienne élève de l’école, Eden Didiot, qui interpréta la chanson “Je vole”, accompagnée par les autres écoliers et Suzanne Caillet qui traduisait en langue des signes.

« Do-Ré-Mi » – Oscar Hammerstein – Richard Rogers (Enfants)

Film primé : “Do, le Do, il a bon dos” – court métrage inspiré du film “La mélodie du bonheur “. Le “Bosséar” fut attribué à Flavie Didiot, institutrice des enfants de l’école de Bossay et leur maîtresse de chants.

« Vois sur ton chemin » – Bruno Coulais – Fabien Rousselet (Enfants-Chantereine)

Film primé : “Notre école” – inspiré du film de Christophe Barratier “Les choristes” . Le “Bosséar” fut attribué à deux institutrices, Mlle Bigot et Mme Pelle, ayant enseigné à l’école de Bossay-sur-Claise qui continue à porter l’avenir du village à travers les générations.

« Gelsomina » – Nino Rota – (Instrumental)

Film primé : “Enfants de la balle et d’ailleurs” : un court métrage où évoluent funambules et trapézistes, porté par la très belle musique de Nino Rota “La Strada”, dans le film de Fellini en 1954. Le “Bosséar” fut attribué au saxophoniste, Gilles Baillif, ayant magistralement interprété cette musique et également à tous les musiciens du spectacle : Pierre Benoits, Pierre Berloquin, Jacques Koffmann et Anne-Lise Sauleau.

« Halleluya » – Leonard Cohen – Jean-Paul Finck – Christian Caillet (Chantereine)

Film primé : “Un jour la paix”. L’Halleluya” de Léonard Cohen fut utilisé par Andrew Niccol dans le film “Lord of War” dénonçant l’hypocrisie des nations riches. Le “Bosséar” fut, une nouvelle fois attribué à Sophie Beau (SOS Méditerranée) en hommage à son attitude – telle que décrite dans l’adaptation faite de la chanson de Léonard Cohen “Par l’homme qui ose se lever pour affirmer sa dignité et lutter seul contre les injustices…. dans l’allégresse, tu chanteras Alléluia”. Cet homme pourrait être une femme……

 « Quand on s’promène au bord de l’eau » – J. Duvivier – M. Yvain  (Chantereine)

Film primé : “On est bien au bord de l’eau” : par un beau jour de juillet au bord de la Claise, les choristes de “Chantereine” se promènent, sous l’oeil de la caméra de Christian Caillet, inspiré par le film de Julien Duvivier (1936) “La belle équipe”. Le “Bosséar” fut remis à André Luneteau, meunier, à Bossay-sur-Claise

« Le temps des cerises » – Jean-Baptiste Clément – Antoine Renard (Chantereine)

Film primé : “Le temps se meurt, l’amour demeure” – Pour un autre de ses films, “La fin du jour”, Julien Duvivier avait choisi comme musique “Le temps des cerises”, emblème de la nostalgie du bonheur passé et qui devint, malgré lui, un hymne de la “commune” de 1870. Le “Bosséar” fut remis à deux personnalités de Bossay-sur-Claise : Michel Claveau et Henri Thiennet, doyen du village.

« Caruso »  – Lucio Dalla (Instrumental)

Film primé : “Douceur de la caresse” – sur la musique de Lucio Dalla, interprétée au saxophone par Gilles Baillif. Le “Bosséar” fut attribué à la famille Nouhant, de la ferme de “La croix d’Aix” qui a permis la réalisation de ce film en accueillant les enfants de l’école pour passer un après-midi parmi leurs poneys, lapins, chèvres et autres animaux de la ferme.

« Ederlezi »Goran Bregović – David Roy (Chantereine)

Ederlezi est la musique du film d’Emir Kusturica “Le temps des gitans” (1989) : ce chant des “Roms” des Balkans fut interprété (en “romani”, la langue des tziganes) par les choristes puis repris avec les enfants de l’école et tous les musiciens. Il rappelle la vie au milieu de ces grandes familles ou s’expriment pêle-mêle, par le chant et le rire, la tristesse, l’émotion ou la fantaisie…”la vie, en somme…” En conclusion de cette cérémonie, le “Bosséar” fut attribué au chef de choeur de “Chantereine”, Catherine Koffmann, pour son dévouement”.

Participants au spectacle :

Chef de choeur : Catherine Koffmann

Chorale de l’école : Flavie Didiot

Comédiens : Dominique Bluteau, Véronique Caillaud, Charlène Limouzin, Jean-Yves Orio

Harmonisation musicale : Catherine, Jacques, Jean-Claude Koffmann, Anne-Lise Sauleau

Mise en scène : Françoise Martin

Soliste : Marie-Catherine Métayer

Technique : Philippe Caillaud, Jean-Pierre Jallet, Philippe Loiret, Felipe Martin, Jean-Louis Poitevin

Musiciens :

Accordéon : Catherine Koffmann

Clarinette : Pierre Berloquin, Anne-Lise Sauleau

Percussions : Pierre Benoits, Jacques Koffmann

Piano : Jacques Koffmann

Saxophone : Gilles Baillif

Acteurs & Figurants des séquences cinématographiques :

Enfants de l’école de Bossay-sur-Claise

Enfants de l’accueil de loisirs de Preuilly-sur-Claise

Famille Caillet

Brunot Loiret, Vanessa Martin, Martial Tranchant

Prêt de films anciens : Pierre Berloquin, Michel Claveau

Séquence animalière : Famille Nouhant

Photographies : Jean-Marie Cognacq